N'dutu Kati Kati


N'DUTU KATI KATI 
Sup
Charme et confort

Campements safari mobiles installés dans différentes régions du Serengeti, les camps Kati Kati sont réputés pour leur professionnalisme et leurs situations géographiques. Le camp mobile installé de décembre à avril près des rives nord du lac N'dutu se distingue par son originalité. Alors que tous camps situés à N'dutu sont installés côté Ngorongoro (zone de conservation), le camp Kati Kati sud Serengeti est géographquement situé du côté Serengeti. Il est à noter que les voyageurs logeant côté Ngorongoro ne sont pas autorisés à passer sur la rive nord du lac. La situation du camp en fait donc une base idéale pour découvrir la région sud du parc national du Serengeti.

Le Kati Kati Camp dispose de 10 tentes avec vrais lits avec literie, oreillers, dessus de lit, et d'un petit mobilier pratique. Les tentes disposent d'une partie sanitaire attenante à la tente avec WC et petit lavabo à l'eau courante, et d'un espace douche alimenté par une citerne remplie 1 fois par jour en eau chaude. Chaque tente dispose également d'une petite terrasse ouverte sur la brousse avec chaises et petite table.

Le Kati Kati Camp se compose également d’une grande tente "mess" avec parquet où sont servis les repas. Les repas sont préparés par des cuisiniers. Les voyageurs partagent leur expérience de la journée autour d'une grande table conviviale. Ils peuvent également goûter à l'ambiance des safaris d'autrefois en se retrouvant autour du feu de camp pour admirer les magnifiques ciels étoilés de Tanzanie.

Les propriétaires du Kati Kati installent des camps de tentes au bon rapport qualité-prix dans différentes régions du Serengeti, certains sont saisonniers et d'autres permanents. Le Kati Kati sud Serengeti offre lui une vraie originalité puisque rares sont les camps situés au nord du lac N'dutu. Cette situation permet de découvrir la partie sud du Serengeti en permettant de couvrrir également la très belle région de Moru Kopjes. L'autre atout indéniable est une présence réduite des touristes dans cette région, à contrario du centre Serengeti qui lui commence malheureusement à saturer...